Balades de juin







Cabane végétale

La lumière sur les troncs et les feuilles
Tapisse la cabane de verdure
D'une douceur magique
Le temps s'arrête
L'instant est sans fin
La nature se repose et respire
Les coeurs s'unissent
Et rendent grâce à la Vie




La cathédrale des pins
Octobre 2013

L'air était chargé de particules silencieuses
Qui pénétraient jusqu'au fond de l'être
De nombreux esprits invisibles pour l'oeil 
Accompagnaient nos pas
Nous avancions, doucement, sans faire de bruit
Comme les invités privilégiés
de cette nature vivante et habitée